Benjamin : Membre de CrossFit Nivelles depuis février 2014 ! #CFN #4YearAnniversary

IMG_20180206_165952.jpg

Le samedi 3 février, CrossFit Nivelles a fêté ses 4 ans !! En 4 ans, la salle a bien évolué, s'est agrandie, s'est équipée, s'est professionnalisée. Mais ce dont nous sommes les plus fiers, c'est de notre communauté ! 

Certains nous font confiance depuis le premier mois d'ouverture de la salle ! Nous voudrions mettre en avant ces membres "de la première heure" ! 

VOICI BENJAMIN...

La seule chose dont je me souviens surtout lors de la Découverte, ce sont ces put**** d’abmat sit up qui m’ont flingué les abdos pendant trois jours ! Mais au-delà de cela, j’ai le souvenir, lors de mes premiers wods à la Box d’une bonne ambiance qui donnait (déjà) envie de se bouger et de se motiver pour progresser. Les premiers résultats, les premiers progrès, qui viennent assez rapidement.

#MEILLEUR SOUVENIR

J’aurais envie de dire que certains de ces souvenirs sont un peu brumeux, résultats de quelques « drinking & stinking » où le « drinking » a pris le dessus…

Des souvenirs sportifs il y en a beaucoup aussi, quand tu parviens enfin à réaliser un mouvement un peu complexe (ou qui te semblait complexe sans l’être réellement).

Et puis surtout des souvenirs heureux de moments partagés lors de wods avec mes copains : dernier souvenir en date, le Murph qu’on a fait le 1er novembre 2017 à quelques-un/e/s, et que nous sommes tous parvenu à faire jusqu’au bout – chacun avec ses forces et ses faiblesses, mais on l’a fait tous ensemble – c’est sans aucun doute ce qu’il y a de mieux dans cette Box ! (le gâteau au chocolat qu’on a mangé après le Murph a aussi été une sacrée motivation pour beaucoup ce jour-là…)

#PLUSFIER

Évidemment les progrès que je suis parvenu à faire en quatre ans : plus de charge sur la barre, la capacité à aller plus vite, plus haut, plus fort sur les mouvements (spéciale dédicace olympique à quelques jours de l’ouverture des JO de PyeongChang..), la capacité à tenir les challenges que tu te lances avec les copains pour mieux réussir tes wods, etc.

En réalité, ce dont je suis le plus fier, c’est surtout parvenir à me motiver, à chaque wod, pour sortir de ma zone de confort.

#MOTIVATION

Au départ, faire du Crossfit était une simple façon de compléter mon entrainement personnel ; j’étais instructeur de fitness, je pratiquais beaucoup les salles de fitness depuis longtemps, mais c’était là l’occasion de m’entrainer pour moi de manière assez différente. Et puis au fur et à mesure j’y ai pris goût : le goût des challenges personnels et des défis lancés avec les copains, l’envie de se dépasser, se dire que même si tu te plantes, tu as essayé et que tu réussiras au wod d’après.

Et puis il y a l’ambiance, les coachs, les copains avec qui tu t’entraînes, et dont certain/e/s sont devenus de vrais ami/e/s : tu n’es jamais jugé et jamais moqué, tu te sens toujours épaulé et soutenu – quel que soit ton niveau. Cela donne envie de corriger ses erreurs et de surmonter ses échecs. Les checks collectifs à la fin de chaque wod sont sans aucun doute l’élément le plus révélateur de l’esprit CFN : un simple geste, mais qui dit beaucoup.

La mécanique est toujours la même : tu arrives à la Box, tu vois le tableau, tu râles et tu te dis que tu vas crever sur place et que tu es incapable de faire ce qui est prévu ; puis tu vois les coachs et les copains, la musique résonne et tu y vas, sans réfléchir. Et quand tu sors, tu es au bord de la mort physique mais tu te sens plus que jamais vivant. Rien que pour ça, tu en redemandes. Il y a une grande part d’humanité dans tout cela, et cela fait du bien.